Les bouts de pommes vont devenir des crottes

dessin-victorJe suis tombé hier sur ce dessin de mon loustic de filleul, Victor (6 ans, pour ceux qui n’auraient pas suivi). Alors, bon, je passe vite fait sur tout ce que j’aime dedans : la dégaine du bonhomme en train d’engloutir cette pomme, sa tête ahurie, les flèches explicatives dont je raffole, cette écriture enfantine liée (que je pourrais me coller en intraveineuse, je crois) ces petites fautes d’orthographe de l’enfant qui apprend encore… C’est sur les bulles de dialogue que j’aimerais m’attarder deux minutes.

Où vont les aliments que je mange ? C’est la question de l’exercice. Hé bien, Victor a visiblement la réponse, et elle est simple (et avérée) : « les aliments vont dans l’estomac et puis dans l’intestin ». Et ensuite ? Ben ensuite, « les bouts de pommes vont devenir des crottes ». Et hop, l’affaire est bouclée, on n’en parle plus. D’autres questions ? Non. Tout est dit.

Ce serait bien qu’on retrouve, chez nous, les adultes, cette faculté d’aller à l’essentiel. Parce que , parfois, avouons-le, on complique un chouïa le bidule. Quand vous voulez déjeuner avec quelqu’un, par exemple, ça peut virer très vite au cauchemar logistique.
– On déjeune ensemble semaine prochaine ?
– Ok, quel jour ?
– Je ne sais pas, quel jour t’arrange ?
– Et toi, quel jour t’arrange ?
– Mardi ?
– Non, mardi, impossible. Mercredi ?
– Je peux jeudi.
– Pas possible jeudi, ni vendredi.
– Je pouvais mercredi et vendredi seulement !
– Bon, on décale alors ?
– Oui, on se recontacte. Enfin, je ne suis pas trop dispo la semaine prochaine.
– Bah, on trouvera bien un créneau.

Et au final, 6 mois auront passé avant la nouvelle tentative (qui échouera aussi sans doute). Si on appliquait la méthode organisationnelle des nains, ça donnerait un truc du genre :
– On déjeune ensemble la semaine prochaine ?
– Bonne idée, rendez-vous mardi, à 12h30, au bistrot La Renaissance ?
– Parfait, à mardi.

Appliquée au monde du travail, la « mioche attitude » serait aussi tellement agréable. Finies les 250 réunions avec les grands chefs visionnaires, qui se terminent par des « on essaiera de décider lors d’une prochaine réunion, parce que là, on a bien fait le point, mais on n’a pas vraiment tranché ». Mettez moi des Victor dans ces réunions, et une seule suffira sans doute pour savoir qui fait quoi, et pour quand, et avec qui. Car il ne faut pas perdre de vue, jamais, qu’au final, les bouts de pommes vont devenir des crottes. Ok ?

Publicités

4 réflexions au sujet de « Les bouts de pommes vont devenir des crottes »

  1. Trop fort ce Victor ! Ça ouvre des perpectives. « Bonjour Pôle emploi, voilà je cherche du boulot. » « Pas de souci, passez dans 1 heure, vous commencez demain. Détendez-vous, on s’occupe de tout. » Ahhhhhh !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s