Boules et cocottes

P1100469Le Clap : le Club Abbesses Lepic Pétanque. Il est situé dans une voie privée du 18e, le Hameau des artistes, entre l’avenue Junot et la rue Lepic. Un lieu détonant, lové entre les immeubles, une virgule de verdure avec buvette et terrains de boules à une enjambée de la villa Léandre et de ses maisons hors de prix (et prisées des touristes, qui viennent mitrailler cette rue qui ressemble à tout, sauf à Paris). On rejoint le club par cooptation. Pas question de se pointer là et de proposer une partie de pétanque à la cantonade : il faut être invité par un membre, faire profil plutôt bas puis espérer être accepté. S’y croisent des gens de toutes sortes et de tous âges (enfin, surtout des hommes, quand j’y suis allé) venus jouer aux boules, aux cartes, fumer des roulées et boire des coups. Il y a des « gueules », ça se chambre, ça claque la bise, ça tape dans le dos, ça bavasse. Il y a de la « pâte humaine », comme on dit. La capitale et ses turpitudes politiques ou médiatiques restent à la grille de l’entrée. Dans l’allée, il y a des poules, qui, tranquilles, baguenaudent.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Boules et cocottes »

  1. Dans ce quartier, on ne s’attend pas à voir des poules. Quoique… 🙂
    En tout cas, une fois de plus, ce fripi donne envie de découvrir un « NOU-VEL-EN-DROIT » insoupçonnable.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s