Maintenant, il nous faut un homme de parole

P1010082P1010083

Bientôt les élections municipales. Ça m’a rappelé qu’en 2007, juste avant les présidentielles, des petits malins avaient eu l’excellentissime idée de réimprimer d’anciennes affiches électorales (sauf erreur, celles de 1981) et d’en placarder dans mon quartier au matin du premier tour. Un bond dans le passé inattendu et amusant. On appréciera la photo et la simplicité du slogan de Marchais : « L’anti Giscard » (difficile de faire plus direct, je pense). Celle de Chirac est assez savoureuse également, sourire esquissé, poing dans la main, lunettes sur le nez et slogan simpliste (« Jacques Chirac, le président qu’il nous faut »). Ces derniers temps, j’ai d’ailleurs pu apercevoir dans la rue des t-shirts ironiques arborant photos ou affiches de notre illustre Corrézien né à Paris. Dont celui-ci, clope au bec. « Le passé ne meurt jamais, il n’est même pas passé » a écrit Faulkner.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Maintenant, il nous faut un homme de parole »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s