Tant de petits tracas (fripi inclus)

Capture d’écran 2013-12-16 à 15.08.24Afluc (n.m.) : point de côté qui commence au bout de deux minutes de course à pieds, et qui ne vous lâche plus. Par ext. : enchaînement de bâillements incontrôlables dès le début de la séance de cinéma.

Ânchetrer (v.i.) : faire ses courses sans savoir combien de temps il reste avant la fermeture du magasin.

Capture d’écran 2014-01-04 à 19.56.05Berguler (v.i.) : voir ses courses se mélanger avec celles de la personne qui vous précède à la caisse parce que celle-ci prend tout son temps pour les ranger.

Bluler (v.i) : marcher à chaussettes dans une flaque d’eau de la salle de bain.

Bluzze (n.f) : peinture murale vieillotte déprimante en salle d’attente du médecin.
Ousse-bluzze (n.f.) : chanson propice au spleen, passée en salle d’attente du médecin, où est déjà accrochée une peinture murale vieillotte déprimante.

Bzizkriks (n.m.) : raids répétés et impitoyables du moustique à 5 heures du matin.

Capture d’écran 2013-11-13 à 18.33.17

Chbouink (n.m.) : bip provenant d’un appareil électronique et dont on ne comprend pas la signification. Par ext. : pictogramme inintelligible qui clignote sur le tableau de bord d’une voiture.

Chipougne (n.f.) : liste de toutes les courses à faire oubliée à la maison sur le meuble de l’entrée.
Ousse-chipougne (n.f.) : vieille liste de courses retrouvée au fond d’une poche en cherchant celle du jour.

Claquebooker (v.) : se réjouir du nombre grandissant d’amis sur une page Facebook et en perdre quelques-uns dans la minute qui suit.

Couignotte (n.f.) : table de bistrot brinquebalante et qui grince.
Ousse-couignotte (n.f.) : et qui ne peut être stabilisée malgré tous les dessous de verre placés sous ses pieds.

Capture d’écran 2014-04-01 à 22.02.27

Davenodu (n.m.) : morceau de musique répété au piano pendant des heures et des heures dans l’appartement voisin.

Dibuluguer (v.i.) : devoir quitter avant la fin une réunion ennuyeuse pour rejoindre une autre réunion encore plus ennuyeuse.

Dülette (n.f.) : chanson qui démarre vraiment bien et se termine vraiment mal.

Capture d’écran 2014-10-29 à 11.29.23Euhark (n.m.) : stéthoscope glacé du médecin plaqué sans coup férir sur le dos.

Emmesumer (v.i.) : avoir la carte de réduction d’un magasin mais jamais en faisant ses courses dans ledit magasin.

Capture d’écran 2013-11-07 à 17.54.17Flupiner (v.i.) : vouloir filmer le chat en train de jouer et le voir s’immobiliser, parce qu’il sait que vous le filmez.
Ousse-flupiner (v.i) : regarder le chat jouer alors que vous avez renoncé à le filmer.

Fouac (n.m.) : courriel perfide et bouffi d’autorité du patron qui vous attend dans votre boîte à lettres électronique en arrivant le matin au travail. Voir aussi : Pouac.

Frali-fraler (v.i.) : se mettre devant son ordinateur pour travailler et se retrouver à regarder des vidéos de chats sur Internet.

Fripi (n.m.) : petit bout de papier inutile et abîmé qui ressort en premier à chaque fois que vous videz votre poche de manteau et alors que vous pensiez l’avoir jeté.

Frumir (v.i.) : aérer une pièce toutes fenêtres ouvertes, en ayant oublié de fermer les convecteurs.

Froutz (n.m.) : mouchoir en papier oublié dans la machine à laver et qui s’est répandu en petits morceaux, accrochés à tout le linge.
Ousse-froutz (n.) : … et la machine contenait essentiellement du linge noir.

Capture d’écran 2013-11-23 à 14.36.27

Gboin (n.m.) : sandwich mal foutu dont tous les ingrédients ont tendance à tomber les uns après les autres.

Gramoulir (v.i.) : après une douche ou un bain agréable, se sécher dans le froid avec une serviette humide.
Ousse-gramoulir (v.i.) : le faire avec une pougne (cf. pougne : serviette laissée à l’autre bout de la salle de bain alors que vous avez déjà commencé à vous doucher).

Greaukouhake (n.m.) : chocolat en poudre qui refuse obstinément de se fondre dans le lait froid.

Capture d’écran 2013-11-13 à 14.29.04Hoûrg (n.m.) : coupe-ongle qui ne coupe pas.

Hlumiette (n.f.) : journée où vos doigts sont systématiquement trop gros pour le clavier.

Capture d_écran 2017-04-21 à 23.23.36

Iroulet (n.m) : seul gros livre emmené en vacances et qui n’est franchement pas terrible, terrible.

Capture d’écran 2013-11-07 à 17.50.30

Jaboter-sérpir (v.i.) : devoir descendre et remonter dans le bus ou le métro bondé à chaque arrêt car on est placé près des portes.

Jaûnard (n.m. ; familier) : machine de la SNCF qui vous demande à l’infini de retourner votre billet pour le composter, quelles que soient les combinaisons tentées. Par ext. : ami qui ne comprend pas une anecdote que vous lui racontez, quels que soient les explications et les détails fournis.

Jeanboisier-e (n.) : artisan qui vous dit depuis 6 mois « qu’il passe lundi sans faute »…
Ousse-jeanboisier(e) : … et qui rouspète le jour où il vient parce qu’il avait des chantiers plus urgents que le vôtre.

Capture d’écran 2013-11-07 à 17.48.16Kasroup (n.m.) : chat qui vient dormir sur vous alors que vous devez urgemment faire pipi.
Ousse-Kasroup (n.m) : chat qui vient dormir sur vous alors que vous devez urgemment faire pipi et qui vous plante ses griffes dans les jambes pour rester bien stable.

Klepzoute (n.f.) : appropriation sans discussion par votre voisin (de train, de cinéma ou de théâtre) de l’accoudoir que vous avez en commun.

Capture d’écran 2014-04-22 à 22.52.43Larpole (n.) : personne devant vous sur le trottoir et que vous n’arrivez pas à dépasser car elle change sans cesse de direction.
Ousse-larpole (n) : larpole censée être dépassée et qui a réussi à revenir devant vous.

Loupsette (n.f.) : opercule du yaourt qui tombe du mauvais côté ET sur les boutons de la télécommande TV.

Lupzer (v.i.) : se réveiller avec l’interview à la radio de quelqu’un que vous détestez.

Capture d’écran 2013-11-07 à 17.46.32Mélousse (n.f.) : furieuse envie de se gratter l’arrière du coude en plein milieu d’une séance d’acupuncture.

Mener irbanche (v.) : faire ses courses dans un supermarché qui était vide en entrant et qui est bondé au moment de passer en caisse.

Meustave (n.) :  interlocuteur qui parsème ses phrases d’anglicismes branchés dont vous n’avez jamais entendu parler.
Ousse-meustave (n) : et qui recourt à d’autres anglicismes pour les expliquer.

Mluk (n.m.) : automobiliste qui vous colle au train sur l’autoroute mais qui refuse de vous doubler.
Ousse-mluk (n.m) : et que vous retrouvez même après une pause pipi sur une aire.

Mlumse (n.f.) : chanson que vous détestez et qui passe au supermarché pendant que vous faites vos courses.

Mourmouter (v.i.) : faire ses courses avec l’irrépressible envie de faire une grosse sieste.
Ousse-mourmouter (vi) : devoir retourner au supermarché acheter ce qu’on a oublié parce qu’on a trop mourmouté.

Capture d’écran 2014-02-11 à 14.14.14

Nunoule (n.f.) : étiquette du pull qui dépasse systématiquement.
Ousse-nunoule (n.f.) : … et qui vous irrite la peau du cou.

Capture d’écran 2015-03-24 à 22.22.59Oütsse (n. f.) : démangeaison impossible à localiser.

Ouroupo (n.m) : tracas qui est apparu avec Internet et les nouvelles technologies.
Par exemple :
– Clavier de téléphone mobile, qui s’obstine à vous faire écrire « Mou » plutôt que « Moi ».
– Ex-petit(e) ami(e) qui poste des photos de sa nouvelle vie amoureuse sur Facebook.
– Recevoir des courriels où des gens répondent tous « à tout le monde ».
– Voir à l’écran s’afficher les trois petits points d’un correspondant en train de vous répondre sur un réseau social, mais ne voir aucune réponse s’afficher.
– Message qui est « vu » de votre correspondant, mais qui reste sans réponse.

Capture d’écran 2013-11-07 à 17.42.59Pépèke (n.f.) : astérisque dans un mode d’emploi qui ne renvoie à rien.
Ousse-pépèke (nf) : astérisque dans un mode d’emploi qui renvoie vers un code mystérieux (E122), lui-même expliqué uniquement dans les pages en néerlandais.

Pchipchipchipchi (n.) : personne placée derrière vous au cinéma et qui commente à son voisin tout ce qui se passe à l’écran.
Ousse-pchipchipchipchi (n.) : et qui pense en plus savoir ce qui va se passer après.

Plikplouker (v.i.) : utiliser le dernier mouchoir en papier restant en poche, alors qu’il a déjà servi. Par ext. : lors d’un repas, se retrouver à raconter l’unique blague que vous connaissez aux mêmes amis que la dernière fois.
Ousse-plikplouker (v.i.) : devoir récupérer un mouchoir en papier dans la poubelle pour s’en servir à nouveau. Par ext. : lors d’un repas, se retrouver à raconter une deuxième fois l’unique blague que vous connaissez.

Plurte (n.f.) : pièce de rechange introuvable pour un appareil en panne parce que « oulah, mais c’est un modèle qui ne se fait plus, ça, vous savez ».

Pouac (n.m.) : coup de téléphone du vendredi 17h de votre patron qui va vous pourrir tout le week-end. Voir aussi : Fouac.

Pougne (n.f.) : serviette laissée à l’autre bout de la salle de bain alors que vous avez déjà commencé à vous doucher. Par ext : téléphone mobile oublié à la maison et en charge alors que vous êtes déjà loin de chez vous.

Pralouter (v.i.) : engloutir la plaquette de chocolat entière alors qu’on s’était promis de n’en manger que « deux petits carrés ».

Capture d’écran 2013-11-18 à 13.26.20

Rabezor (n.m.) : Chat ayant décidé de ronronner à votre oreille une heure avant votre réveil.

Rbuk (n.m.) : appareil qui était en panne avant l’arrivée du réparateur et qui remarche très bien, maintenant qu’il faut lui montrer la panne.

Rdû (n.m.) : effort désespéré pour contenir un éternuement le temps d’attraper un mouchoir.

Rdule (n.) : machine – installée prioritairement dans une laverie automatique ou à La Poste – qui ne rend la monnaie qu’en des pièces de 10 ou 20 centimes.

Ruffler (v.i.) : prendre conscience, non sans douleur, que faire le ménage ne peut plus être repoussé. Par ext. : accepter une invitation à déjeuner d’un collègue, après avoir épuisé toutes les excuses pour y échapper.

Capture d’écran 2014-12-09 à 22.31.20Sabancher (v.i.) : prendre un mouchoir en papier dans la boîte et se retrouver avec plusieurs dans la main. Par ext. : se réjouir d’un déjeuner avec un(e) ami(e) et se rendre compte qu’il ou elle a convié plein de gens sans vous prévenir.

Strangir (v.i.) : éternuer alors qu’on est au volant de sa voiture dans un rond-point délicat, ou en train de se brosser les dents.

Capture d’écran 2014-10-02 à 11.22.40Trizb (n.m.) : tressaillement des épaules juste après l’ingestion d’un médicament qui a un goût de vieille chaussette.

Capture d’écran 2016-03-29 à 23.13.36

Uich-uicher (v.i.)  : S’asperger d’eau sous la douche avant de se rendre compte que le flacon de gel-douche est vide et qu’il faut pomper désespérément pour en récupérer un peu.

Capture d’écran 2014-09-23 à 11.09.37Vlancher (v.) : embrasser comme du bon pain le chat qui vient d’engloutir sa pâtée.

Vléchir (v.i.) : continuer de mettre à jour sur sa tablette ou sur son téléphone des applications dont on ne se sert jamais.

Capture d_écran 2017-05-05 à 21.34.40

Woppe (n.f.) : marque de yaourt préférée qui est déréférencée subitement par le supermarché du coin.

Capture d_écran 2017-05-05 à 21.32.29

Xhäv-e (n.) : Personne placée avant vous à la caisse du supermarché, qui décide de régler en petite monnaie, sort toutes ses pièces, n’a pas le compte, et finit par payer par carte bancaire.

Capture d_écran 2017-05-05 à 21.27.46

Yuyuter (v.i) : Faire ses courses le vendredi soir en étant pompette, après un apéro improvisé au boulot.
Ousse-yuyuter (v.i) : Arriver pompette le vendredi soir  à un apéro avec des amis, après un apéro improvisé au boulot.

Capture d’écran 2013-11-07 à 17.48.23Zapponer (v.i.) : casser son lacet de chaussure pile poil au moment de partir à un rendez-vous (et bien sûr, vous êtes en retard).
Ousse-zapponer (v.i) : chercher en vain un lacet de remplacement.

Zmufler (v.i.) : boire une grande gorgée d’un vieux café froid qui traîne sur le bureau au lieu du chaud.

Zpigne (n.m.) : enfant qui crie et chouigne dès le départ du train et pendant tout le trajet.
Ousse-zpigne (n) : zpigne qui prend le relais d’un autre zpigne dans le même wagon.

___________________________________________________________________________

Mots inventés par votre serviteur (sauf le « rabezor », trouvé par Marja, « uich-uicher » et le « pouac » par @Breizhalato, « bluler » par Margaux) et  publiés sur la page Facebook (non officielle) du Baleinié. « Zmufler » est, lui, le fruit d’une coopération twitteresque imprévue avec J-C. Piot.

Publicités

5 réflexions au sujet de « Tant de petits tracas (fripi inclus) »

  1. Ping : Bilan personnel inutile de l’année 2013 | Encore un Fripi !

  2. Ping : Il ne faut pas souhaiter la mort des gens | Encore un fripi !

  3. Ping : Bilan à peu près inutile de l’année 2014 | Encore un fripi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s